Le Chalcolithique

Vers l’an -4000, le moyen Orient, toujours très en avance en matière de civilisation, crée l’industrie du cuivre. Celle-ci côtoie un moment l’industrie finissante de la pierre polie, puis la supplante complètement : l’âge du cuivre est arrivé. Le cuivre se trouve dans une pierre hybride contenant des traces de ce métal : la chalcolithe (grec : chalkos = cuivre – lithos = pierre). L’ère du Chalcolithique vient de s’ouvrir.

Cinq cents ans plus tard, nouvelle révolution technologique : les fondeurs du Moyen Orient découvrent qu’en mettant de l’étain dans le cuivre en fusion, ils obtiennent un métal de bien meilleure qualité. Le Moyen-Orient vient d’entrer dans l’âge du bronze.

Le bronze ayant le cuivre comme élément de base, l’on reste dans l’appellation «chalcolithique»

Mais l’étain est rare en Orient, et il faut aller le chercher en Europe, dans le Caucase, voire dans les monts de Bohême. Tardivement, (vers - 2800), la nouvelle industrie métallique arrive ainsi en Europe.

En Europe, les partisans du silex voient d’un très mauvais œil l’arrivée de ce nouveau matériau qu’est le cuivre, et vont tout faire pour en retarder l’usage et perpétuer celui de la pierre polie. René Jouffroy, conservateur en chef des Musées nationaux, donne donc une autre traduction au terme « chalcolithique » : la (longue) coexistence du travail du silex (lithos) avec le travail du cuivre (chalkos).

Le cuivre, puis le bronze, finissent par s’imposer définitivement, et des objets de parure, ultérieurement des objets de combat, sont fabriqués aussi en Europe. Le travail de la pierre disparaît complètement.

Il y a une autre nouveauté : la sépulture

Depuis le Paléolithique supérieur, l’homme enterre ses morts. Cette pratique prend, au Chalcolithique, des dimensions considérables. Deux sortes de sépultures se juxtaposent, entraînant deux types de civilisation :

1/ La civilisation des tumuli : un tumulus est un monument plus ou moins important (en bois et terre ou en pierres et terre) contenant les ossements du ou des défunts qui y sont inhumés au milieu d’objets familiers : instruments culinaires, bijoux, armes .…

tumulus

Plutôt que d'être inhumés dans des fosses creusées dans le sol, les morts sont placés dans une sépulture structurée de pierre ou de bois, que vient recouvrir un tertre de terre : le tumulus.

2/ La civilisation des Champs d’urnes [extrait pdf] : ce sont de vastes surfaces où des milliers d’urnes contenant les cendres des défunts incinérés sont rassemblées et enfouies. Là aussi, des objets ayant appartenu aux défunts peuvent côtoyer les urnes.

Ces objets sont en cuivre, et parfois en bronze.

C'est alors le début d'une autre période archéologique : L'âge du fer

retour en haut de page